Loading…
Découvrez le programme du prochain Congrès Hypnose & Douleur à St Malo !
Faites votre parcours de formation en sélectionnant les thèmes qui vous intéressent (colonne à droite). En maintenant votre souris sur un titre, découvrez le nom de l’intervenant, son résumé, une vidéo liée. Faites votre sélection dès ajourd’hui !
Back To Schedule
Saturday, May 7 • 15:00 - 15:30
Gestion de la douleur et préparation à une intervention chirurgicale grâce à l'hypnose et à l'auto-hypnose
A la suite d’un choc frontal à moto, Dominique a eu une douzaine de fractures dont une fracture fermée très complexe ostéosynthésée de la diaphyse fémorale droite. Il a subi un enclouage du fémur et, en raison de la complexité de la fracture, la consolidation ne s’est pas faite correctement, ce qui a entraîné une pseudarthrose et une algodystrophie. Il s’en est suivi des douleurs insoutenables pendant un an. C’est à ce moment-là que j’ai rencontré Dominique. En l’espace de deux séances d’hypnose et grâce à l’apprentissage de l’autohypnose, la douleur s’est transformée en légers fourmillements ressemblant à « des chatouilles discrètes ». Dès la première séance, la boiterie de mon patient a disparu complètement. Son fémur a mis deux années de plus à se calcifier et, un an plus tard, sa jambe a été normalement opérationnelle.
Marie est une femme de cinquante ans, mariée, sans enfants, dont le récit anamnestique est particulièrement lourd de souffrance. Dans ses antécédents, elle a subi dès l’âge de trente-cinq ans, une endométriose à évolution rapide avec cinq interventions chirurgicales, dont l’ablation des ovaires puis de l’utérus et d’une portion du côlon. Souffrant d’une sinusite chronique, elle a également subi, plus récemment, deux opérations des sinus. Elle vient me consulter à la suite de la pose d’un implant dentaire, qui, dit-elle, a commencé à la faire terriblement souffrir dès que les effets de l’anesthésie se sont dissipés. Malgré les analgésiques, elle affirme ressentir une douleur insupportable depuis une dizaine de jours bien que rien d’anormal n’ait été détecté au scanner. Elle désire également que je l’aide à se préparer à sa prochaine opération : l’ablation d’une glande salivaire à l’intérieur de laquelle s’est formée une lithiase, que son chirurgien a jugée inopérable. En une seule séance d’hypnose, Marie a été capable de soulager la douleur qu’elle attribuait à l’implant, et grâce à un scénario apaisant dirigé par son esprit inconscient, et à des suggestions post-hypnotiques liées à l’apprentissage de l’auto-hypnose, Marie va pouvoir aborder l’épreuve de sa future opération dans les meilleures conditions.

Intervenants

Saturday May 7, 2016 15:00 - 15:30 CEST
Salle Lamennais 2